Passion-USAP

Forum non-officiel de l'USAP


    USAP 20 - 16 ASM Clermont Auvergne, quelle victoire mais que ce fut dur !

    Partagez
    avatar
    Porcu
    Administrateur
    Administrateur

    Nombre de messages : 229
    Réputation : 1
    Nation :
    Club :

    ASM USAP 20 - 16 ASM Clermont Auvergne, quelle victoire mais que ce fut dur !

    Message  Porcu le Jeu 23 Avr - 1:05




    Samedi 25 avril à 16h30



    Classement / Points : 1er avec 79 points
    3ème avec 72 points : Classement / Points



    Série en cours : D - V - V - V - V
    V - V - N - V - D : Série en cours



    Staff : Jacques Brunel, Bernard Goutta, Franck Azema
    Vern Cotter, Joseph Schmidt : Staff



    Infirmerie : Viliami Vaki, Steve Meyer, Daniel Carter, Samueli Dawai Naulu
    Brock James, Thomas Domingo : Infirmerie





    Stade : Aimé Giral (14'500 places)




    Compositions :


    USAP
    Remplaçants : Tincu, Chobet, RAK, Olibeau, Hume, Cusiter, Burger, Bozzi.
    15.Porical
    14.Sid 13.Marty 12.Mermoz 11.Planté
    10.Laharrague 9.Durand
    7.Tonita 8.Chouly 6.Le Corvec
    5.Vilaceca 4.Britz
    3.Mas (cap) 2.Guirado 1.Pulu


    Arbitre : M. Rebollal

    1.Emmanuelli 2.Cabello 3.Scelzo
    4.Jacquet 5.Pierre
    6.Cudmore 8.Bonnaire 7.Etien
    9.Mignoni 10.Russel
    11.Malzieu 12.Canale 13.Baï 14.Rougerie (cap)
    15.Floch

    ASM
    Remplaçants : Ledesma, Zirakasvili, Privat, Vermeulen, Senio, Baby, Nalaga, Debaty.





    Visca USAP !!!






    _________________
    avatar
    Josep
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin
    Nombre de messages : 350
    Localisation : Alenyà en Catalunya del Nord ...
    Humeur : Fan inconditionel, passioné donc de bonne humeur !
    Réputation : 0
    Nation :
    Club :

    ASM Re: USAP 20 - 16 ASM Clermont Auvergne, quelle victoire mais que ce fut dur !

    Message  Josep le Ven 24 Avr - 13:29

    USAP - Clermont à guichets fermés



    Le choc face à Clemont, véritable répétition avant les demi-finales et remake de celle de la saison passée devrait se dérouler à guichets fermés samedi(coup d'envoi à 16h30) puisqu'il ne reste qu'une poignée de places debout à la vente.
    Pour cette dernière grosse affiche de la saison à Aimé-Giral, la Cobla Mil Lénéria viendra animer l'avant match et interprêtera les incontournables Santa Espina et l'Estaca juste avant le coup d'envoi. Un tifo géant sera également déployé au moment de la sortie des équipes.
    Le groupe Al Chemist sera lui chargé de faire monter l'ambiance autout de la buvette du Canigou alors qu'un coup d'envoi fictif sera donné par Jo Maso, Bernard Goutta et André Sanac en faveur de l'Association Mucovie 66.
    Enfin, les spectateurs devront absolument rester après la rencontre pour assister à un match de fermeture entre les anciens de l'USAP et de Clermont pour un remake de la finale du challenge Yves Du Manoir de 1994 remporté par l'USAP.


    Source :: Usap.fr


    Ça va être chauuuuuud ! Twisted Evil
    En tout cas moi je reste pour le match des anciens ! Smile


    Dernière édition par Josep le Ven 24 Avr - 22:43, édité 1 fois


    _________________
    avatar
    Josep
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin
    Nombre de messages : 350
    Localisation : Alenyà en Catalunya del Nord ...
    Humeur : Fan inconditionel, passioné donc de bonne humeur !
    Réputation : 0
    Nation :
    Club :

    ASM Re: USAP 20 - 16 ASM Clermont Auvergne, quelle victoire mais que ce fut dur !

    Message  Josep le Ven 24 Avr - 13:38

    Interview Jean-Pierre Perez

    Perez « sans se poser de questions »



    Du haut de ses 25 ans, Jean-Pierre Pérez a assuré l’intérim au capitanat de l’USAP. Pas une mince affaire, quand on sait le tempérament qui accompagne cette équipe au « sang chaud ». Devenu en deux saisons une pièce essentielle du dispositif perpignanais, le jeune homme, catalan pure souche, incarne parfaitement le renouveau de l’USAP. Une jeunesse flamboyante, ambitieuse et conquérante qui a su se faire une place au soleil, parmi les grognards du pack, et au son de l’accent rocailleux de Jacques Brunel. Combattant exemplaire et leader irréprochable, le troisième ligne « sang et or » regarde devant avec comme seul objectif de rendre au club ce qu’il lui a donné.



    L’USAP a connu pas mal de problèmes en conquête à Biarritz : est-ce inquiétant pour la suite ?


    Oui et non. Nous nous sommes posés pas mal de questions en ce début de semaine. Nous avons aussi fait un gros travail à la vidéo pour voir où et pourquoi nous avions pêché. Nous allons continuer de travailler pour corriger le tir le plus vite possible.

    Vous avez tout de même réussi à ramener le point de bonus défensif …

    C’est un moindre mal, nous n’allions pas à Biarritz pour lâcher le match. Et même si nous avons eu des problèmes durant la rencontre, nous n’avons jamais baissé les bras. Nous les avons également mis en difficulté et le point de bonus est finalement une bonne chose.

    Celui-ci vous permet de vous qualifier et de prendre la tête du classement, est-ce anecdotique ?


    Non, ça ne l’est pas en ce qui concerne la qualification. Notre objectif était de nous qualifier mathématiquement le plus rapidement possible. C’est maintenant chose faite. La place de leader n’était pas un objectif, et nous n’en faisons pas une priorité. La saison n’est pas finie…

    Perpignan est donc déjà qualifié pour les demi-finales. Dans ces conditions comment abordez-vous le match contre Clermont ?

    Cela ne change pas grand-chose sur cette rencontre. Nous ne voulons pas perdre à la maison. Les matches ici à Aimé Giral sont toujours particuliers à nos yeux. La défaite n’est jamais une solution acceptable, qualifié ou non. Nous essayerons de faire un bon match, face à un concurrent direct que nous pourrons peut-être rencontrer par la suite.

    Justement, Clermont est un adversaire potentiel en demie. Stratégiquement que faudra-t-il faire : brouiller les cartes ou marquer des points psychologiquement


    Nous n’avons pas de question à nous poser ! Nous jouerons sans arrière-pensée. Avec comme seule volonté de mettre notre jeu en place pour les phases finales tout en réglant les petits détails qui auront de l’importance par la suite. Une défaite, ici, même si elle ne remettrait rien en question ne serait bonne qu’à nous mettre le doute si jamais nos routes venaient à se croiser à nouveau. Nous ne calculerons pas et jouerons notre rugby !

    Perpignan a bien mené son championnat sans faire de bruit, et se retrouve maintenant en haut du classement, un premier bilan …


    Nous voulions bien commencer la saison, contrairement à la saison précédente où nous avions dû ramer pour obtenir notre qualification après un départ catastrophique. Nous y sommes parvenus, en étant beaucoup plus réguliers que par le passé. Nous avons aussi évolué dans le sens où nous avons accordé autant d’importance aux matches à l’extérieur que ceux à domicile. Depuis deux ans, et le changement de coachs, nous travaillons avec un groupe soudé et notre jeu évolue, avec un fond de jeu plus consistant. Nous sommes maintenant capables d’apporter du danger un peu partout, et nous produisons plus de mouvement. A trois journées de la fin du championnat nous sommes qualifiés pour les demies : c’est une bonne chose pour préparer la suite.

    La blessure de Dan Carter, n’a pas semblé réellement diminuer l’équipe comment avez-vous compensé ?

    Avant que Dan Carter n’arrive, nous avions déjà entrepris une bonne dynamique en faisant un bon début de championnat. La confiance était déjà présente. L’arrivée de Carter a été un plus indéniable pour le club, mais après sa blessure il a bien fallu faire avec. Nous avons voulu reprendre, au plus vite le rythme de début de championnat sans Carter, et cela a plutôt bien fonctionné. Nous avons eu des pépins de santé à ce poste mais nous avons toujours su trouver des solutions pour faire face sans que cela ne nuise au rendement du collectif.

    Perpignan a encore pris un peu plus d’assurance cette année. Que faudra-t-il pour franchir le dernier cap …

    A se niveau-là nous savons que toutes les équipes seront au point que ce soit au niveau physique, tactique ou mental. Les systèmes de jeu de chaque équipe seront bien en place. La différence se fera, comme souvent, sur les petits détails, la discipline et la précision. Ce sont ces petites choses qui font pencher la balance d’un côté ou de l’autre.


    Source :: ASM-rugby.com


    Sympa cet interview ! Smile


    _________________
    avatar
    Josep
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin
    Nombre de messages : 350
    Localisation : Alenyà en Catalunya del Nord ...
    Humeur : Fan inconditionel, passioné donc de bonne humeur !
    Réputation : 0
    Nation :
    Club :

    ASM Re: USAP 20 - 16 ASM Clermont Auvergne, quelle victoire mais que ce fut dur !

    Message  Josep le Ven 24 Avr - 13:41

    En quelques chiffres, découvrez les clés de la rencontre de samedi qui opposera l’USAP à l’ASM Clermont Auvergne.


    0.4 : c’est le nombre de points laissés en moyenne par les Catalans à Aimé Giral. L’écart moyen est de 23.6 points en faveur des Perpignanais. Seuls le Stade Français a gagné et Castres a ramené cette saison un point de bonus défensif de l’enfer d’Aimé Giral.

    2
    fois dans son histoire l’ASM Clermont Auvergne a gagné à Perpignan, en 2002 et en 1949. Cette saison, seul le Stade Français a réalisé ce véritable exploit. La saison précédente personne n’y était parvenu…


    2.16 : c’est le nombre moyen de points ramenés par Clermont lors de ses déplacements cette saison. Jamais les hommes de Cotter n’ont fait cette saison un voyage à vide, sans ramener le moindre point…

    7: c’est le nombre d’ouvreurs utilisés cette saison à l’ USAP. Alors qu’un seul nom occupait les gros titres des journaux spécialisés, le staff catalan a du s’adapter à la blessure de la star néo-zélandaise. Ainsi en plus de Dan Carter, Steve Meyer, Nicolas Laharrague, Ignacio Mieres ( joker médical), Cédric Coll, et les demis de mêlée David Mélé et Nicolas Durand ont porté le numéro « 10 » de l’USAP.

    8 : c’est le nombre de ballons perdus, par l’USAP, en mêlée samedi dernier face à Biarritz. La revanche du pack de Perpignan est à prévoir…


    23 : C’est le nombre d’essais encaissés par les Catalans cette saison. L’USAP est l’équipe qui a encaissé le moins d’essais cette saison.

    25 % c’est le pourcentage d’essais marqués par les avants de l’USAP. Malgré la forte domination du pack catalan tout au long de la saison, ce ne sont pas les avants qui concrétisent le plus souvent les actions « Sang et Or ». Après avoir fait reculer leurs adversaires dans l’axe, les joueurs de l’USAP utilisent la dynamique de leur pack pour créer des brèches sur les extérieurs. Candelon (7 essais), Manas (6), Mermoz (5) ou Burger (5) sont les plus efficaces pour affoler le tableau d’affichage.


    54 : c’est le nombre d’essais marqués par Perpignan cette saison. Deuxième au classement derrière les « Jaune et Bleu ».

    1911 : C’est l’année de création de l’AS Michelin qui deviendra par la suite l’ASM Clermont Auvergne. C’est aussi l’année du titre pour l’Association Sportive Perpignan en deuxième division. Un titre qui ouvre les portes de l’élite du rugby. Depuis Perpignan n’a jamais quitté la première division.

    2058 :
    C’est le nombre de places que contient la tribune Bernard Goutta, inaugurée le 3 mai 2008 portant ainsi le total à 14 593 spectateurs.

    12395
    spectateurs en moyenne lors des matches à domicile de Perpignan, dont 10285 abonnés. Une ambiance garantie lors de la rentrée des joueurs…


    Source :: ASM-rugby.com


    Tout ça ne joue pas forcement en notre défaveur ! Very Happy


    _________________
    avatar
    Josep
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin
    Nombre de messages : 350
    Localisation : Alenyà en Catalunya del Nord ...
    Humeur : Fan inconditionel, passioné donc de bonne humeur !
    Réputation : 0
    Nation :
    Club :

    ASM Re: USAP 20 - 16 ASM Clermont Auvergne, quelle victoire mais que ce fut dur !

    Message  Josep le Ven 24 Avr - 22:45

    Bon dia ! Smile


    Je vous rappelle que vous pouvez retrouver toutes les vidéos concernant ce match USAP - ASM sur le ce topic dans la section Multimédia ==> Vidéos USAP - ASM


    Bon visionnage ! Wink


    _________________
    avatar
    Josep
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin
    Nombre de messages : 350
    Localisation : Alenyà en Catalunya del Nord ...
    Humeur : Fan inconditionel, passioné donc de bonne humeur !
    Réputation : 0
    Nation :
    Club :

    ASM Re: USAP 20 - 16 ASM Clermont Auvergne, quelle victoire mais que ce fut dur !

    Message  Josep le Ven 24 Avr - 22:59

    Interview de Vern Cotter :

    Cotter : « un bon moyen de se tester »


    Un déplacement à Aimé Giral n’est jamais une partie de rigolade. Celui-ci ne sera pas l’exception, et même si l’USAP est d’ores et déjà qualifié pour le dernier carré, il y aura bien des enjeux lors de cette rencontre.



    C’est sans pression, mais pas sans ambition que les Clermontois se rendront chez le leader du TOP14 Orange. Julien Malzieu s’explique « La pression est sur les Catalans, pas sur nous : ils doivent confirmer leur place de leader. Quant à nous, on reste sur deux bons matches à Paris et face à Brive, et on a envie de revenir de Perpignan avec quelque chose. » L’appétit vient en mangeant et les Clermontois ont prouvé cette saison qu’aucun déplacement n’avait été pris à la légère, en effet ils sont les seuls à avoir ramené des points de tous leurs voyages. Bien sûr, ils s’attendent à un accueil comme seul Aimé Giral sait en offrir, mais ils savent aussi qu’un match dans une ambiance pareil ne se galvaude pas…« Jouer à Perpignan est toujours particulier, c’est un stade où l’ambiance est très chaude. Quand on est sur le terrain, même si l’on arrive à faire abstraction de ce qu’il se passe autour, c’est quelque chose qui peut surmotiver, et ce n’est pas plus mal pour nous. » De la motivation, les joueurs qui reviennent de blessure n’en manqueront pas, il reste 3 journées pour marquer les esprits et tout particulièrement celui du stratège néo-zélandais de l’ASM Clermont Auvergne qui devra cocher 23 noms pour les phases finales…« Cette rencontre est un bon moyen de se tester et, pour ceux qui seront sur la feuille de match c’est une belle opportunité de se poser en candidats à une place parmi les acteurs de ces phases finales. » Quant à une partie de poker menteur entre deux adversaires potentiels en phase finale, Vern Cotter n’y croit pas : « Si on décide de cacher quoi ce soit, ça peut avoir l'effet complètement inverse. Nous jouerons ce match à fond en étoffant notre jeu pour les futures rencontres.»


    Le jeu des Catalans a su évoluer depuis l’arrivée de Jacques Brunel. L’USAP propose maintenant du répondant à tous les étages, et prendre l’ascendant devant ne suffit plus pour terrasser la bête « Sang et Or » qui peut, désormais, rugir dans toutes les zones du terrain. Malmenés en conquête, la semaine précédente, les Catalans ont su trouver des solutions pour faire douter Biarritz jusqu’à la fin de la rencontre. Même si une réaction du « 5 de devant » est attendue à Aimé Giral, la révolte ne devrait pas se limiter à une seule phase de jeu… Le stratège néo-zélandais prévient « Nous savons que ce match passera avant tout par du combat. Cela dit, les Perpignanais progressent à chaque journée et il nous faudra être vigilant sur les solutions de jeu qu’ils sont capables de proposer. Rester lucide sera très important. » Un appel à la vigilance relayé par Aurélien Rougerie « je me méfie parce que le simple fait de parler de leur jeu peut les pousser à changer la donne. Attention à ne pas se faire surprendre...»

    Un match qui devrait offrir un beau spectacle, ainsi qu’un farouche affrontement… à suivre en direct sur Canal + samedi à 16h30…


    Source :: ASM-rugby.com

    C'est toujours bon de savoir se qu'on pense de nous côté ennemi ! Smile


    _________________
    avatar
    Josep
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin
    Nombre de messages : 350
    Localisation : Alenyà en Catalunya del Nord ...
    Humeur : Fan inconditionel, passioné donc de bonne humeur !
    Réputation : 0
    Nation :
    Club :

    ASM Re: USAP 20 - 16 ASM Clermont Auvergne, quelle victoire mais que ce fut dur !

    Message  Josep le Dim 26 Avr - 14:30

    Je suis allé au stade et quelle victoire, quelle ambiance, quel suspens ! Very Happy
    Mais comme dirai notre ami Couture .... Rolling Eyes

    L'USAP gagne aux points

    Menés de dix points (16-6) à l'heure de jeu, les Catalans ont réussi à renverser la vapeur dans les derniers instants, hier face à Clermont (20-16). Un succès heureux qui ne masque pas des insuffisances dans la conduite du jeu.



    S'ils avaient pu décrocher le tableau d'affichage et le coller à la face de tous les journalistes, les Catalans n'auraient pas hésité une seconde. Pas par désir de revanche ni par vanité superflue, mais seulement pour obtenir la reconnaissance qu'ils estiment mériter. Victorieuse de Clermont (20-16), toujours première du classement et, sans doute, soulagée d'avoir retrouvé une conquête efficace après sa défaite à Biarritz (12-10), l'USAP s'est remise sur les bons rails au terme d'un duel où elle a réussi à imposer son mental face à une formation qui lui a longtemps mené la vie dure.
    "On avait à coeur de montrer qu'on existe. Tout ce qui s'est dit sur notre compte cette semaine ne reflétait pas la réalité. L'équipe a montré une belle réaction d'orgueil. Maintenant, on va peut-être nous regarder autrement", insiste le talonneur Guilhem Guirado. Ce qui est sûr, en revanche, c'est que cette saison les Catalans peuvent troquer leur appellation "Sang et Or" pour celle des "Reds". Il y a en effet un côté Liverpool dans ce refus d'accepter la défaite. Et l'USAP, reine du money-time, a encore prouvé qu'elle finissait ses matches plus fort que les autres.
    Menés 16-6 à l'heure de jeu sans qu'il n'y ait rien à redire, les Catalans ont su renverser la vapeur en huit minutes (64e-72e), en inscrivant trois pénalités de Laharrague et un essai de Burger. Quatorze points de plus dans la musette, un scénario heureux qui ne faisait pas oublier les insuffisances du jour. "J'ai cru à un moment qu'on allait perdre. Ce match est à l'image de ce qu'on a fait ces derniers temps, c'est-à-dire qu'on n'a pas toujours très bien géré la conduite du jeu. Heureusement, on a montré une grande force de caractère. J'espère que cet état d'esprit prévaudra jusqu'à la fin", confesse avec lucidité le manageur Jacques Brunel.
    Il n'y a pas de raison que ça change puisque rien n'a changé : l'USAP déplore de nouveaux blessés (Britz, Marty et Planté), souffre toujours autant de la comparaison dans le jeu au pied mais finit toujours par gagner.

    Pas de marge

    On se demande ainsi comment Clermont a pu laisser filer la victoire après avoir survolé le premier quart d'heure, imposé sa densité physique et pris le large sur un essai de l'excellent Russel (60e). Une minute plus tôt, l'ASM s'était même vue refuser un essai de Baï. A chaque fois sur des situations de contre, preuve que si les Catalans ont parfois brillé par leur manque d'initiatives, ils ont su tenir le ballon. Et répondre présent en mêlée, un secteur qui a beaucoup fait jaser. A l'image de Nicolas Mas, sorti sous les acclamations (79e), la révolte des "sang et or" doit beaucoup au retour en forme de ses cadres, à commencer par le 2 e ligne Olibeau, qui a sans doute décroché son billet pour la demi-finale.
    La demie, parlons-en. L'USAP a-t-elle marqué des points dans la perspective d'éventuelles retrouvailles avec les Auvergnats ? "On restait sur deux défaites contre eux, là, on a gagné. J'accorde une grande valeur à cette victoire", dira Brunel. Certes, son équipe s'est évitée un gros mal de tête en réagissant après Biarritz. Mais dans le jeu, elle a été trahie par un manque de maîtrise tactique, symbolisé par son jeu au pied utilisé à contre-temps. Trop de chandelles contre le vent, pas assez en seconde mi-temps, illustration est faite qu'elle a encore d'énormes progrès à réaliser avant les phases finales. C'est un fait : elle n'a aucune marge. "Depuis cinq ans que je suis ici, j'ai le sentiment que pour être totalement respecté, il ne nous manque qu'une chose : remporter un titre", témoigne Nicolas Durand. Avant l'heure, c'est pas l'heure.

    Source ::L'indépendant.fr
    Vincent Couture



    Bien pessimiste notre ami mais je suis sur que l'USAP finira par trouver les ressources nécéssaires à la victoire finale ! Smile


    _________________
    avatar
    Josep
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin
    Nombre de messages : 350
    Localisation : Alenyà en Catalunya del Nord ...
    Humeur : Fan inconditionel, passioné donc de bonne humeur !
    Réputation : 0
    Nation :
    Club :

    ASM Re: USAP 20 - 16 ASM Clermont Auvergne, quelle victoire mais que ce fut dur !

    Message  Josep le Dim 26 Avr - 15:41

    Olibeau : "On n'a pas tué Clermont"

    Satisfait d'une victoire que l'USAP est "allée chercher loin", Olivier Olibeau n'a pas manqué sa rentrée hier. Le seconde ligne estime que les avants "ont rectifié le tir" en conquête. Il reconnaît que l'USAP a joué à l'envers contre le vent.


    Olivier, jugez-vous votre victoire tirée par les cheveux ?

    Elle est un peu à l'image de la saison. On bafoue notre rugby, une fois de plus on joue à l'envers. En première mi-temps, nous avons joué au pied face au vent. En seconde, on s'expose alors que le vent nous était favorable. Mais nous sommes contents d'avoir gagné. A part en première période, Clermont ne nous a jamais mis en difficulté. Globalement, on va chercher le résultat loin, mais il n'est pas immérité.
    Ce succès vous a-t-il rassuré ?
    On a rarement mis notre plan de jeu en place. Dès le premier ruck, on perd la balle et c'est Clermont qui se lance dans la rencontre. Aujourd'hui, la conquête est tellement disputée que c'est difficile. Mais nous avons su revenir au score et nous adapter. Je retiens notre état d'esprit.
    Avez-vous trouvé les certitudes que vous recherchiez ?
    On a gagné, point. On n'a pas tué Clermont et eux non plus. Nous, comme eux, n'avons pas de certitudes. Je ne vais pas être trop négatif, mais c'est vrai qu'on aurait aimé mettre deux-trois schémas de jeu en place.
    Le contenu du match vous laisse-t-il sur votre faim ?
    Nous l'avons pris par le mauvais bout et on a mis un quart d'heure à sortir la tête de l'eau. On a été privé de ballons en début de match et à part défendre, nous n'avons rien pu faire d'autre. En 2e mi-temps, on s'est "contenté" de favoriser une bonne conquête et des enchaînements pour franchir le premier rideau. Quand les sorties ont été rapides, nous avons joué en avançant. La conquête, surtout la mêlée, a-t-elle répondu à vos attentes et votre désir de rachat ?
    Dans l'ensemble on peut dire qu'on a rectifié le tir. Nous n'avons pas failli sur les premières mêlées qui étaient les plus importantes. Si on s'était loupé, nous l'aurions traîné toute la partie. Clermont n'est pas manchot en mêlée. Ce n'était pas parfait mais c'est mieux en mêlée. De plus, le huit de devant a été très mobile dans le jeu.
    Vos 14 points en 8 minutes sont un signe de fort caractère...
    Nous avons été piqués au vif en fin de match. C'est certain, nous ne lâchons jamais le morceau. Sur l'essai que l'on prend (Russell 60e), on est encore dans la bêtise du début de match. On récupère le renvoi et on joue à nouveau à la main dans nos 30 mètres alors qu'on a le vent dans le dos...

    L'USAP a-t-elle pris un ascendant sur les Auvergnats en vue d'une éventuelle demie contre eux ?

    Je ne pense pas. Clermont nous a mis à mal une ou deux fois, ils auront quelques ficelles. On a vu qu'en jouant, on les avait aussi mis en difficulté. On serait "con" de disputer la demi-finale avec timidité. Soyons entreprenants. Contrairement aux années précédentes où l'on subissait l'événement, cette saison on a la capacité à entreprendre, jouer, défier sur la vitesse, la puissance.

    Source ::L'indépendant.fr
    Recueilli par Valérie Huck



    Réaliste sur la situation et la force de l'équipe ... Smile


    _________________
    avatar
    Josep
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin
    Nombre de messages : 350
    Localisation : Alenyà en Catalunya del Nord ...
    Humeur : Fan inconditionel, passioné donc de bonne humeur !
    Réputation : 0
    Nation :
    Club :

    ASM Re: USAP 20 - 16 ASM Clermont Auvergne, quelle victoire mais que ce fut dur !

    Message  Josep le Lun 27 Avr - 13:36

    L'USAP au mental

    A Perpignan, stade Aimé-Giral, l'USAP bat Clermont 20 à 16 ( mi-temps 3-9 )
    Temps : couvert, vent favorable à Clermont en 1e mi-temps, pelouse : Bonne
    Spectateurs : 15593 (guichets fermés)
    Arbitre : Me Rebollal

    Pour l'USAP :
    1 essai Burger(72e), 5 pénalités Laharrague(17e, 48e, 64e, 67e, 70e)
    Pour Clermont : 1 essai Russell(60e), 3 pénalité Bai ( 11e, 24e, 40+1e), 1 transformation(60e)
    Cartons : A l'USAP Guirado(48e, brutalité), A Clermont Cabello(48e, brutalité)

    USAP : Porical - Sid, Marty(Hume 41e), Mermoz, Planté(Burger 57e) - (o) Laharrague, (m) Durand(Cusiter 74e) - Tonita(Alvarez-Kairélis 65e), Chouly, Le Corvec - Britz(Olibeau 32e), Vilaceca - Mas(cap)(Bozzi 78e), Guirado(Tincu 57e), Pulu(Chobet 57e)

    Clermont : Baby(Floch 35e), Rougerie(cap), Canale, Bai, Malzieu - (o) Russell, (m) Mignoni(Senio 79e) - Etien, Bonnaire, Cudmore(Vermeulen 41e) - Jacquet, Pierre(Privat 61e) - Scelzo(Zirakachvili 41e), Cabello(Ledesma 73e), Emmanuelli(Debaty53e)

    Evolution du score : 0-3, 3-3, 3-6, 3-9,(mi-temps); 6-9, 6-16, 9-16, 12-16, 15-16, 20-16

    L'USAP a arraché en fin de match face à une belle équipe clermontoise une victoire qui lui permet de conserver la première place du Top 14 à deux journées de la phase préliminaire. Un succès acquis de haute lutte " avec un état d'esprit remarquable" dixit Jacques Brunel, grâce à un dernier quart d'heure électrique alors que Clermont menait de dix points à l'heure de jeu. Les Catalans avaient en effet beaucoup souffert, sans munitions, et contre le vent en première mi-temps pour se retrouver menés de six points à la pause. La defense catalane avait heureusement préservé l'essentiel malgré le coup encaissé avec la sortie prématurée du polyvalent Gerrie Britz . : "Nous n'avons pas su nous adapter aux conditions en première mi-temps avant de trop s'exposer au début de la seconde. Bref nous n'avons pas bien maîtrisé la gestion du match une heure durant avant de faire un effort considérable pour repasser devant. C'est quand même une victoire importante avec plein d'imperfections à gommer d'ici la demi-finale". Les hommes du manager catalan étaient en effet pris en contre au coeur de la deuxième mi-temps sur une récupération de Vermeulen envoyant Russel poignarder l'USAP. Une USAP encore touchée par le mauvais sort avec la grave blessure d'Adrien Planté(voir ce dessous). Mais comme souvent cette saison, la solidarité et la réaction collective catalane dans le sillage d'un coaching efficace, étaient impressionnantes avec 14 points inscrits en huit minutes. Trois buts de Laharrague, dont un des cinquante mètres, et un essai en bout de ligne de Burger sur un ballon de récupération, enflammaient un Aimé-Giral plein à craquer pour ce choc. La défense catalane véroullaient les dernières flèches auvergnates pour une victoire à l'arraché et au mental, la 18ème d'une saison exemplaire pour les sang et or.

    Adrien Planté, sorti à la 57e minute, sévèrement touché à la cheville a été conduit rapidement à l'hopital de Perpignan. Il souffre d'une fracture du péroné, sans déplacement, mais manquera la fin de la saison.
    David Marty, sorti à la mi-temps souffre lui d'une fracture du nez alors que Gerrie Britz a subi une torsion du genou et devra passer des examens complémentaires.

    Source ::
    L'Usap.fr


    En espérant que nos blessés se remettrons vite ...


    _________________
    avatar
    Josep
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin
    Nombre de messages : 350
    Localisation : Alenyà en Catalunya del Nord ...
    Humeur : Fan inconditionel, passioné donc de bonne humeur !
    Réputation : 0
    Nation :
    Club :

    ASM Re: USAP 20 - 16 ASM Clermont Auvergne, quelle victoire mais que ce fut dur !

    Message  Josep le Mer 29 Avr - 16:17

    Les à côté du match USAP - ASM




    Vous avez été 14593 à assiter à victoire de l'USAP samedi face à Clermont dans un stade Aimé-Giral pour la troisième fois de la saison à guichets fermés( Leicester, Toulouse, Clermont ). L'occasion d'une grande fête dans la cathédrale où la Cobla Mil Lénéria a parfaitement fait monter l'ambiance avant le coup d'envoi pendant que le groupe Al Chemist a mis le feu à la buvette du Canigou.
    Jo Maso, président d'Els Amics de l'USAP a donné le coup d'envoi fictif avec Romain en faveur de Mucovie 66.
    Les écoles de rugby de St Pierre et Miquelon et de l'entente du Vallespir étaient eux invités pour cette rencontre comme 150 collégiens du département dans le cadre de notre partenariat avec le Conseil Général.
    Jean-Pierre Perez et Julien Candelon ont rendu visite à la Penya de l'Aspres jdans leur local. Les joueurs catalans ont ensuite remis un maillot encadré à notre partenaire du match, l'entreprise Ford avant de participer à l'avant match au Club Catalan ainsi que dans les loges.
    L'après-midi s'est ensuite terminée par un match de lever de rideau entre les anciens de Clermont et de l'USAP qui ont fait remonter beaucoup de souvenirs à la surface.
    L'USAP tient également à remercier ses supporters pour leur participation et leur soutien qui ont permis à l'équipe d'arracher la victoire en fin de match pour une journée particulièrement réussie.

    Source :: L'Usap.fr

    Quelle belle fête se fut dans les tribunes quand même ! Very Happy


    _________________
    avatar
    Josep
    Administrateur
    Administrateur

    Masculin
    Nombre de messages : 350
    Localisation : Alenyà en Catalunya del Nord ...
    Humeur : Fan inconditionel, passioné donc de bonne humeur !
    Réputation : 0
    Nation :
    Club :

    ASM Re: USAP 20 - 16 ASM Clermont Auvergne, quelle victoire mais que ce fut dur !

    Message  Josep le Mer 29 Avr - 16:21

    Un point sur les blessés Smile :

    Examens rassurants pour Gerrie Britz


    Gerrie Britz a passé hier en soirée des examens rassurants suite à sa sortie prématurée samedi face à Clermont. Le seconde ligne Sud-Africain souffre d'une grosse contusion au genou avec un hématome mais sans lésion aucune. Il devra observer une semaine de repos comme David Marty qui souffre d'une fracture du nez, sans déplacement.
    Adrien Planté sorti sur une civière samedi souffre d'une fracture du péroné, sans déplacement et s'est rendu aujourd'hui à Montpellier pour rencontrer un spécialiste. Sa saison est d'ores et déjà terminée.
    Perry Freshwater, malade la semaine dernière, a repris l'entraînement aujourd'hui alors qu'Henry Tuilagi( béquille ) sera encore ménagé en ce début de semaine mais devrait pouvoir reprendre l'entraînement collectif rapidement.

    Source :: L'Usap.fr

    Heureusement que se n'est pas trop grave pour Britz, et Marty, quand si il y a un joueur qui peut peser lord dans la balance c'est bien lui !
    Par contre Planté Shocked .... En espérant qu'il se rétablisse bien ... Crying or Very sad


    _________________

    Contenu sponsorisé

    ASM Re: USAP 20 - 16 ASM Clermont Auvergne, quelle victoire mais que ce fut dur !

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 22 Mai - 10:44